Histoire

Portrait de M. de Navarre (J. Clouet )

 Marguerite de Navarre, appelée parfois Marguerite d’Angoulême, est née en 1492 et morte en 1549. Sœur  de François Valois-Angoulême, futur François Ier, elle épouse en 1509, à 17 ans, le duc d’Alençon, Charles IV pour mettre fin à un différend entre les deux  familles. Comme le souligne Jean Luc Déjean dans une biographie dédiée à Marguerite de Navarre, « la vie en Normandie n’est guère joyeuse, enfermée dans un sombre château médiéval entre une belle mère très pieuse et un mari illettré, d’esprit militaire ».

Lorsque son frère accède au trône en 1515, la vie de Marguerite change radicalement.  Epouse d’Henri d’Albret, roi de Navarre, en seconde noce (1527), tous les historiens s’attachent à voir Marguerite de Navarre comme une des femmes les plus influentes de son époque tant sur le plan politique que culturel. Elle fait en effet, de sa cour de Navarre, un des foyers de l’humanisme.  Parmi ses œuvres les plus célèbres, il convient de citer l’Heptaméron, un recueil de 72 nouvelles.

Quelques mots sur l’histoire du lycée Marguerite de Navarre…    

L’établissement occupe les bâtiments actuels depuis 1968. Auparavant il se situait au carrefour de la Route du Mans et de la route de Mamers.

Les principales étapes de l’histoire du lycée :

1899 : Création d’une Ecole Primaire Supérieure

1940-1944 : Les locaux sont réquisitionnés à des fins hospitalières

1944 : L’établissement devient « Collège moderne » puis « Lycée national classique, moderne et technique » en 1959, avant de devenir « lycée d’Etat de jeunes filles » en 1963.

Avec le transfert des classes de CAP, l’établissement devient « Lycée Polyvalent d’Etat mixte »

1968 : Déménagement du lycée dans les locaux actuels, route du Mans.

1980 : Les classes de premier cycle disposent de locaux propres. C’est la création du collège Louise Michel.

2004-2013 : Phase de rénovation des bâtiments : Réfectoires, Foyer du lycée – Inauguration de l’espace Mandela, amphithéâtre de 200 places.