Prix Bayeux 2014

6 octobre, 2014

La 21ème édition du Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de guerre a débuté le lundi 6 octobre .

Comme chaque année ,le vote des lycéens dans la catégorie Télévision ouvre la semaine des manifestations

Ce sont maintenant 41 lycées, 1700 élèves sur 10 sites de projection répartis sur les trois départements qui sont engagés dans cette opération, soutenue par la Région Basse-Normandie et la fondation Varenne. Le Prix Bayeux–Calvados représente un outil pédagogique essentiel et reconnu en matière de sensibilisation des jeunes au monde qui les entoure. Il permet de travailler dans les classes dès le début du mois de septembre sur les notions de médias et de construction de l’image mais également de traiter de géopolitique.

Le 6 octobre, les lycéens ont voté parmi les reportages de la sélection officielle, catégorie Télévision. Dix sujets de 2 à 6 minutes leur ont été présentés. Chaque reportage aborde une situation de conflit, ses conséquences sur les populations civiles ou la défense de la liberté et de la démocratie. Cette année, les reportages sont consacrés à 5 zones de conflit : la Syrie, la Centrafrique, l’Ukraine, le Nigéria et Jordanie.

Participer au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre est l’occasion pour les lycéens de toute l’académie de s’intéresser avec leurs professeurs à l’actualité internationale, en présence de grands reporters venus spécialement pour les rencontrer, parler de leur métier et débattre avec eux.

L’accompagnement pédagogique est primordial dans cette opération : les enseignants, en partenariat avec le CLEMI préparent les lycéens à leur rôle de jurés en travaillant sur l’analyse de reportages et sur la situation des pays en guerre. Ils amènent aussi les jeunes à prendre conscience de la fragilité de la paix et de l’importance des médias en démocratie.

A travers le journal Citoyen du monde, le Clemi invite les lycéens à réagir après le vote en quelques heures, par écrit, comme de vrais journalistes. Il s’agit alors de réfléchir à ce qui a été montré, d’essayer de comprendre et d’exprimer son point de vue. Quatre rubriques sont offertes aux élèves : Le Prix Bayeux pour moi…, les reportages visionnés le lundi, les reporters rencontrés sur les 10 sites de projection et « J’ai voté pour.. parce que… ». Le journal est distribué lors de la cérémonie de clôture, le samedi soir.

5 établissements ont participé sur le site d’Alencon : Marguerite de Navarre, Maréchal Leclerc, Les Andaines, Flora Tristan et Gabriel.

A l’issue du vote, un échange très fructueux s’est déroulé avec Edith Bouvier, grand reporter pour le Figaro et Radio France.

Trois lycéens de 1ESA ont réalisé après la rencontre une interview pour la radio du lycée : interview_edith bouvier

A écouter également, le point de vue des élèves sur le Prix Bayeux : prixbayeuxvuparleseleves

Vote des lycéens

Laisser un Commentaire